Dans Kel Etat T ?

(Septembre 2022)

 

1 Conteuse et 1 Musicienne + 2 Corps et 2 Voix en émotion

= 

1 Histoire en carton!
 
 
Ce spectacle est né de l'envie de créer  un moment de partage, de joie simple : celle de ressentir l'histoire, juste pour le plaisir!
 
 
Les Outils :
Lecture, Chant, Clavier vintage et Violoncelle, Théâtre, Corps en mouvement, Manipulation d’objets

Le thème :

« Dans Kel État T» parle des émotions. Ces sentiments qui nous dépassent, nous envahissent, nous métamorphosent.

L’enfant les traverse avec Filament, petit dragon qui se retrouve submergé par des émotions fortes. 

L’initiation à un « rituel d’apaisement » s’installe dès le début du spectacle et invite l’enfant à participer activement. L’ensemble de ce rituel (musique, chant, corps, respiration) permet à l’enfant de se recentrer et d’être à nouveau serein.

L’histoire : 

Après une nuit agitée et un Booboo introuvable, Filament est dans tous ses états, s’en est trop ! La colère s’installe. 

En plein orage, il part chercher son doudou. Ne le trouvant pas, Filament est de plus en plus triste : Qui va le consoler ? Il n’y a qu’avec Booboo qu’il n’a pas peur du noir ! Peur ? La trouille ! Trouver Booboo devient essentiel à son bien-être. C’est alors qu'il aperçoit une oreille dépasser du placard… Quelle joie de retrouver Booboo! Il va enfin pouvoir danser, chanter, tournoyer Scénographie:

L’espace de jeu est minimaliste est composé de Quatre coins:

Coin lecture : 

Le Butaï, petit théâtre de bois, fait main sur commande par l’artisan David Hiebel à partir de matériaux recyclés.

Le Kamishibaï, créé sur mesure pour ce spectacle, est dessiné par l’illustratrice Marion Pradier qui utilise ses propres encres naturelles

Coin musique :la musicienne et ses instruments.

Coin jeu :l’espace où le corps se libère en mouvement

Coin interaction :le public.

L’apparition des accessoires tout au long de la représentation renforce le lien entre les quatre coins de cette pièce unique.

L’intention artistique et les enjeux:

Il est important que l'enfant entre en contact physique et affectif avec le livre dans sa petite enfance.

Raconter, crée une intimité nécessaire à la communication humaine. 

Le choix de lire l’histoire autrement (en musique et en mouvement), permet à l’enfant de vivre différentes émotions en s’identifiant à Filament, notre personnage principal. En toute sécurité, l'enfant apprend à mieux se connaître et à mieux connaître le monde qui l’entoure. Le public voit au travers des illustrations, entend au travers de la musique et ressent au travers des mouvements corporels.

 

 

Auteur : Ludivine de wavrechin  
Mise en scène :Ludivine de Wavrechin/Beatat Dreisigova  
Comédiens :Ludivine de Wavrechin/Beata Dreisigova  
Illustratrice: Marion Pradier  
Butaï :David Hiebel  
Musique :Beata Dreisigova  
Accessoires: Barbara Loustalot  
Télécharger le dossier du spectacle : planches-cadrees56x34-5-8-11-14recto.pdf